Save the Friday : J’ose le rose Barbie !

Je me dis toujours que j’ai le temps de préparer l’article du Save The Friday et au final le temps me rattrape toujours ! J’ai loupé l’édition de décembre – trop occupée avec le boulot – et j’ai encore failli louper celle-ci car je n’avais personne pour shooter l’ootd que j’avais en tête. Et ce mois-ci le thème est OSER ! J’avais la paire de chaussures parfaites pour ça, mais tant pis vous les verrez dans un futur ootd. J’ai donc réfléchi à une alternative et j’ai très vite trouvé. Vous allez vite comprendre – oui j’aime mettre un peu de suspens -.

stf janvier 6

Alors oui, vu comme ça, je vous l’accorde c’est un makeup super banal. Mais non, pas pour moi. Je suis une addict de rouges à lèvres, ma collection s’agrandit à vu d’oeil et j’ai arrêté de les compter arrivée à une cinquentaine de petits tubes. Celui-ci est un crayon jumbo de chez Nars, que j’avais acheté dans le coffret de noël de 2014 qui comptait 5 jumbos.

stf janvier 5

Je possède ce jumbo depuis fin 2014 et je ne l’avais encore JAMAIS porté, il était encore neuf jusqu’à aujourd’hui. En achetant ce coffret je savais très bien que je laisserais celui-ci de côté, beaucoup trop Barbie pour moi. Je peux porter des couleurs très foncées, du noir, du violet mais alors le rose pétant, never. Les roses nude ok – je porte d’ailleurs très souvent Brave de chez Mac – mais quand je m’imagine un rose plus voyant, la première chose que je me dis c’est que ça va faire pouffe/beurette.. (rayez la mention inutile).

stf janvier 4

Je remercie les copines du Save the Friday pour cette idée de thème, ça m’aura permis de le porter au moins une fois ! Car non, je n’arrive toujours pas à m’y faire, je ne pense pas le reporter avant un bon – très long – moment ! Pourtant mon entourage qui m’a vu avec n’a pas été choqué. Ils m’ont dit que ça changeait de ce que je portais mais que non, ça ne sautait pas aux yeux comme je me l’imagine. Je possède d’ailleurs aussi le Melted Peony, qui est plus clair mais même avec celui-là je ne m’habitue vraiment pas à avoir du rose sur les lèvres.

stf janvier 2

Et pour suivre toutes les actualités du Save The Friday, notre petit groupe a maintenant son compte Twitter également !

Save the friday

Je vous embrasse et j’espère vous retrouvez très vite dans un prochain article !

CoeurdeCanard

Publicités

Pourquoi je suis tombée en amour avec la série Black Mirror ?

Tout d’abord je vous souhaite une excellente nouvelle année ! Je vous souhaite tout le bonheur, que vos projets se réalisent et que cette année soit remplie d’amour.

blackmirror

Black Mirror est une série britannique créée par Charlie Brooker. C’est une série dites d’anthologie, chaque épisode est indépendant, les acteurs sont différents d’un épisode à un autre mais le thème principal reste le même. La série aborde les côtés sombres de la technologie. Il est difficile de la classer dans une seule catégorie, c’est une série à la fois de Science-Fiction, dramatique et totalement dystopique. La série est composé de 3 saisons, de 3 épisodes chacun + un épisode spécial de noël qui a été fait entre la saison 2 et 3.

Black Mirror a reçu plusieurs récompenses comme celui de la meilleure mini-série aux Emmy Awards International en 2012.

Le créateur explique que le but de la série est de montrer quel serait les effets secondaires de la technologie, qui est considérée comme une drogue à l’heure actuelle.

Saison - épisode 2 15 millions de mérites
Saison 1 – épisode 2 /15 millions de mérites

Mon avis : Comme vous l’aurez compris avec le titre, cette série a pour moi été un véritable coup de coeur. J’ai regardé les 6 premiers épisodes en une soirée et le reste le lendemain (sachant qu’un épisode dure entre 40min et 1h faites le calcul du temps que j’ai passé dessus aha). Le désavantage en les regardant d’affilés c’est qu’il faut réussir à changer d’histoire et rentrer dans la suivante assez vite comme les épisodes n’ont rien à voir entre eux. Chaque épisode m’a bouleversée d’une façon ou d’une autre, à chaque fin d’épisode je me suis retrouvée sur le cul. D’ailleurs on reste souvent sur sa faim à la fin de chaque épisode, on aimerait en voir encore plus même si on se doute de la suite des évènements. Je me suis parfois retrouvée mal à l’aise devant certaines scènes assez choquantes et obscènes. La série montre bien comment la technologie peut tout faire déraper très rapidement. Elle pousse le côté vicieux et malsain des personnages à son maximum. On voit les côtés les plus moches que peut avoir l’être humain. La série ne fait pas dans la demi-mesure. Souvent au milieu d’un épisode on se dit que c’est bien parti pour que tout s’arrange et au final on s’attend rarement à la fin que l’on nous dévoile.

L’épisode 2 de la saison 1 m’a tout de suite fait penser au film The Island, dans le même principe, mais bien plus dramatique au final.

Je n’ai rien à redire sur la façon dont les épisodes sont filmés et montés, c’est parfait. Comme tout le reste de la série. Les acteurs sont très talentueux, on y retrouve d’ailleurs des têtes aperçues dans d’autres séries, comme Tuppence Middleton qui interprète Riley dans la série Sense8. Il y a deux ou trois épisodes qu’il faudrait que je regarde à nouveau car je suis certaine d’avoir loupé quelques détails importants. Mais cette série est arrivée au moins dans mon TOP 3, voir même à la place numéro 1.

Saison 2 - épisode 1 / Bientôt de retour
Saison 2 – épisode 1 / Bientôt de retour

Si la série vous intéresse elle est sur Netflix.

Et vous quelle a été votre dernière série coup de coeur ? Celle-ci vous intéresse-t-elle ? Dites-moi tout !

Je vous embrasse et vous souhaite une agréable journée, CoeurdeCanard