Un rendez-vous surprise avec un livre

Quel lecteur n’a donc jamais craqué sur une si belle couverture de livre, en survolant le résumé ou même sans l’avoir lu, s’est retrouvé totalement déçu par le contenu ? Les jolies couvertures font de nombreuses victimes chaque année. C’est beau dans la bibliothèque, certes, mais si ça ne nourrit pas votre esprit d’une façon ou d’une autre, quel intérêt a-t-il ? En tant que lectrice assidue j’ai besoin d’être touchée, bouleversée, qu’un récit me fasse réfléchir, qu’il me fasse voir les choses d’une autre manière, qu’il me fasse voyager ou simplement sourire.

En me baladant dans l’univers de Bookstagram, je suis tombée sur le concept de Blind date with a book, qui propose des livres sobrement emballés, avec seulement cinq mots ou thèmes du livre pour vous faire une idée de son contenu.

Au revoir superficialité et bonjour aux découvertes.

Nous sommes vite perdus en librairie face à tant de choix, alors forcément on se tourne vers des titres ou des couvertures qui attire l’oeil, parce que non, lire dix milles résumés avant de choisir notre prochaine lecture n’est pas envisageable. On choisit la facilité et on passe sûrement à côté de nombreuses merveilles.

Et bien, Blind date with a book vous propose de rencontrer ces livres délaissés, que l’on juge moins beaux et qui pourtant sont de petits trésors.

Le concept a vu le jour dans une librairie australienne, puis en Angleterre. Le succès grandissant, ils proposent maintenant ce service sur internet et livrent partout dans le monde, que vous soyez les pieds dans le sable chaud d’une île déserte ou dans un igloo avec des phoques. Faut juste savoir lire en anglais – en espérant que quelqu’un importe cette fabuleuse idée pour les francophones.

J’ai choisis des thèmes qui m’attirent beaucoup mais que je lis peu. Et c’est également une très bonne raison de me remettre à lire en VO. C’est sûrement masochiste de ma part de reprendre la VO avec de la science-fiction mais que voulez-vous, on a tous un côté sadique qui ressort d’une façon ou d’une autre hein.

J’ai d’abord été conquise par l’emballage – oui oui il m’en faut peu pour être heureuse – la typo machine à écrire et ces coccinelles qui se baladent un peu partout. Je l’ai déballé délicatement sans déchirer le papier – que je n’ai même pas encore jeté parce que je l’aime bien, niveau bizarrerie on est bon là – et…

Effectivement la couverture ne me plaît pas. Les photos tirées de films c’est pas mon dada. Sauf que j’ai lu le résumé, puis les premières pages et il me tente toujours autant. Alors on peut dire que le pari est réussi : ne jugeons pas un livre à sa couverture !

Et je pense même regardé le film par la suite, Premier contact en français, que je ne connais pas et que j’ai envie de découvrir pour le coup.

Et pour parler prix, tous les livres du site sont à 7£99 + frais de port d’environ 2£ pour la France ce qui est très raisonnable puisque les livres proposés coûtent plus chers en librairie, pas de pertes d’argent et de belles découvertes en vue.

J’hésiterais pas à retenter l’expérience une fois celui-ci lu ! Et vous, l’expérience vous tente ?

CoeurdeCanard.

Publicités