Donner une seconde vie à un vieux meuble

La saison des vide-greniers et brocantes étant terminée je passe de plus en plus de temps dans les dépôts vente. Quand je vois de vieux meubles ou objets qui m’attire, en général, je sais ce que je veux en faire pour leur donner une seconde vie. Je suis le genre de personne à craquer bien plus facilement sur un vieux meuble plutôt que dans un magasin de choses neuves. 

La semaine dernière j’ai craqué pour un vieux rocking-chair et ce pour une bouchée de pain. J’ai toujours voulu un fauteuil à bascule mais neuf, ça coûte un bras. Et ça fait cher pour si peu de matière. J’ai payé ce fauteuil 15€ en sachant dès le départ ce que j’allais en faire. 

Avant

En ce qui concerne ce dont j’avais besoin pour le retaper j’en ai eu pour une vingtaine d’euros – papier de verre, peinture et pinceaux. Je n’ai pas souhaité mettre de sous-couche car je voulais garder les rainures du bois et ses petits défauts. Mais si vous voulez un résultat plus lisse, mettez une sous-couche ! 


J’ai d’abord commencé par le poncé bien évidemment. J’ai retiré toute la poussière avec un chiffon légèrement humide et attendu une petite heure que le tout soit bien sec pour attaquer la première couche. J’ai mis plus de temps que je pensais pour la première couche avec toutes ces courbes, c’est pas évident d’aller dans chaque recoin ahah. 

Première couche

Comme j’ai choisi un gris très clair limite blanc, la première couche de peinture n’était pas totalement uniforme, il fallait donc attaquer la deuxième ! Et la deuxième était bien plus rapide à poser et j’avais enfin un résultat uniforme. 

Deuxième couche

J’ai choisi une peinture classique, j’ai dû attendre 6h entre les deux couches et 24h avant de l’utiliser. J’étais vraiment impatiente de pouvoir me mettre dedans pour lire ! 

J’y ai ajouté un grand plaid tout doux et des coussins pour rendre le tout cosy. 


Et si vous voulez tout savoir, le plaid vient de chez Dingolot et les deux coussins je les ai trouvés chez Mr Bricolage en allant chercher mon pot de peinture, je ne savais même pas qu’ils faisaient un peu de déco ! 

Et vous, vous aimez chiner ? 

CoeurdeCanard

Publicités

DIY : mon premier terrarium

J’adore les plantes et les fleurs malgré que je ne possède absolument pas la main verte. C’est pourquoi les succulentes, les cactées et autres plantes grasses sont mes meilleures amies car elles n’ont quasiment pas besoin d’entretien. Puis sur Pinterest j’ai vu fleurir des centaines de photos de terrarium et je suis tombée sous le charme. Et aujourd’hui j’ai enfin créé le mien. 

Le matériel

  • Un récipient en verre (bocal, vase, bonbonnière etc..)
  • Du terreau adapté à vos plantes
  • Des plantes grasses ou style fougères etc
  • Et des graviers, petits cailloux ou graviers d’aquarium

Personnellement j’ai choisi un bocal qui traînait chez moi et que je trouve original avec son couvercle bleu transparent. J’ai ensuite choisi des cailloux d’aquarium et plus précisément du quartz, simplement par préférence personnelle. Et j’ai ensuite choisi des succulentes pour un terrarium ouvert – les succulentes pourriront dans un terrarium fermé contrairement aux fougères et autres plantes humides– et comme mon bocal n’est pas des plus grands je voulais justement le garder ouvert. 

Première étape

Remplissez le fond de votre récipient avec votre gravier pour le drainage de l’eau. 


Deuxième étape

Mettez du terreau à hauteur de la taille des petits pots de vos plantes. Je vous conseille de le faire a la cuillère pour bien repartir le terreau et ensuite bien le tasser. 


Troisième étape

Faites des petits trous pour y placer vos plantes. Si votre récipient n’est pas très grand mettez-en deux maximum, elles ne doivent pas être l’une sur l’autre et elles ont besoin de place pour se développer !


Quatrième étape

Rajoutez du terreau pour bien recouvrir les racines des plantes et pour avoir une base uniforme. Vous pouvez ensuite rajouter des galets/cailloux, figurine miniature, morceaux de bois, etc pour la déco ! Comme je n’avais pas beaucoup de place j’ai simplement rajouté des petits cailloux de quartz et voilà c’est déjà terminé ! 


Pour l’entretien les plantes grasses n’ont besoin d’eau que toutes les trois semaines, et encore ! Je vous conseille de vaporiser l’eau plutôt que de la verser dedans au risque d’en mettre de trop. 

Alors, facile non ?

Je pense essayer d’en faire un plus grand et un fermé aussi. Et j’ai de quoi faire avec le gravier et le terreau qu’il me reste ahahah.

CoeurdeCanard

DIY : Tableau mémo

Petite, j’aimais déjà fabriquer des choses de mes dix petits doigts. Et je sais pas si vous êtes comme moi, mais plus tu grandis, moins t’as le temps pour ces choses là, à mon plus grand regret. Puis c’est pas tout, le matériel créatif -si tu n’as pas déjà tout ce qu’il faut – ça coûte aussi assez cher. Mais j’ai toujours voulu en refaire et c’est en allant faire un tour à Action (cf mon dernier article) que j’ai eu une idée de DIY en tombant sur un article en particulier. Dernièrement j’ai décidé de m’organiser à l’écris, bien que j’ai une très bonne mémoire, mais c’est surtout pour me vider la tête. Et cette idée tombait à point nommée puisqu’il s’agit d’un tableau mémo pour y accrocher mes petites notes.

LE MATERIEL

- une toile - des feuilles de liège - du ruban/dentelle - de la colle - des ciseaux - des punaises et mini épingles
– une toile
– des feuilles de liège
– du ruban/dentelle
– de la colle
– des ciseaux
– des punaises et mini épingles

Personnellement j’ai craqué pour ces feuilles de lièges adhésives à motifs mais du liège vierge fait tout aussi bien l’affaire! Et comme ces feuilles font 15x15cm j’ai choisi une toile en 30x30cm pour pouvoir en mettre quatre différentes et ne pas avoir de découpe à faire. Et vous pouvez également remplacer le ruban ou la dentelle par du masking tape!

ETAPE 1

tableau mémo 1

Je positionne mes feuilles comme j’aimerais qu’elles soient avant d’enlever la protection adhésive. Et quand je suis sûre de moi, je les colle tout simplement. Ces feuilles là sont adhésives mais je rajoute quand même un peu de glue pour être certaine qu’elles tiendront le plus longtemps possible.

ETAPE 2

tableau mémo 2

Après que tout sois bien collé, je prends ma dentelle et je coupe la longueur qu’il me faut pour faire le tour de la toile pour faire un contour plus propre.

colle

Pour que le tout tienne bien je met des points de colle à chaque coin. Et le tour est joué!

ETAPE 3

punaise

Toujours avec ma dentelle j’en coupe une longueur pour la placer en bas du tableau que je fixe à l’arrière avec des punaises -toujours pour être sûre que tout tienne bien! – Pour plus tard y suspendre des petites choses!

ETAPE 4

Et bah voilà c’est déjà terminé ! C’était facile non?

Il ne vous reste plus qu’à accrocher des photos – ou autre chose – en bas à l’aide de minis épingles..

tableau mémo photo

… Et de punaiser – Je suis pas certaine que ce mot existe mais pour l’article on va faire comme si – vos petits mots, rendez-vous, choses à faire, etc..

tableau mémo résultat

Alors vous en pensez quoi de ce DIY tout simple et très utile pour tous les jours? Si jamais tout ceci vous inspire je serais plus que ravie de voir ce que vous vous ferez !

Je m’excuse de la qualité des photos, le temps n’était vraiment pas de mon côté.. Le vilain, il a pas arrêté de jouer à cache-cache ainsi qu’avec mes nerfs..

Des bisous d’un canard qui a retrouvé l’inspiration, LOVE. CoeurdeCanard